retour

Quelle est l’importance des Core Web Vitals pour le référencement en 2024 ?

À l’occasion du Google Search News du 5 juillet 2023, Google est revenu sur l’importance des Core Web Vitals comme critère de classement sur le moteur de recherche.

paf! en profite pour vous rappeler ce que sont les Core Web Vitals et pourquoi il est important de les prendre en compte lorsque vous optimisez votre site et que vous cherchez à générer plus de trafic organique.

Les Core Web Vitals : l’expérience utilisateur comme facteur de classement sur Google

Alors que le contenu et la réputation d’un site ont historiquement toujours été les critères prédominants pour classer les sites sur la SERP (Page de résultats d’un moteur de recherche), Google a introduit vers mai 2020 une mesure de l’expérience utilisateur de votre site.

En résumé, leur objectif est de s’assurer que votre site charge rapidement, est facile d’utilisation et est stable. Pour cela, ils utilisent principalement 3 métriques :

  • Le Largest Contentful Paint (LCP) qui est le temps nécessaire pour que le plus grand élément de la page (une image ou un texte par exemple) soit affiché par le navigateur ;
  • Le First Input Delay (FID) qui est le délai entre le moment où un utilisateur interagit avec une page et le moment où la page réagit à cette interaction ;
  • Le Cumulative Layout Shift (CLS) qui évalue la stabilité visuelle de la page en évaluant si des écarts inattendus se créent pendant le chargement (avec des publicités ou des images par exemple).

Google utilise ces différentes métriques comme des facteurs de classement les plus importants dans les résultats de recherche. Il est donc primordial de les prendre en compte : chaque propriétaire du site doit désormais penser à son ergonomie.

3 des erreurs les plus fréquentes pour l’expérience utilisateur d’un site

Dire qu’il faut qu’un site respecte ces critères est une chose, mais savoir à quoi ils correspondent vraiment en est une autre. Lors de nos audits techniques, nous remarquons que plusieurs erreurs techniques qui influent sur les Core Web Vitals reviennent fréquemment.

1) Évitez que des images trop lourdes ralentissent le chargement de vos pages

La principale erreur lorsqu’on analyse des sites, c’est le poids des images qui a de lourdes conséquences sur leurs vitesses de chargement. Prenons par exemple le site du journal Le Soir.

Lorsqu’on analyse la page principale, on se rend compte de plusieurs problèmes :

  1. Les images hors écran ne sont pas différées : en utilisant des attributs comme lazy-load, on peut faire en sorte que les images qui sont plus bas dans la page et qui ne sont donc pas directement affichées ne chargent pas tout de suite. Cela a pour conséquence d’améliorer le LCP : le navigateur peut utiliser plus de ressources pour afficher le contenu principal d’une page.
  2. Les images ne sont pas dans un format nouvelle génération : les images en .WebP sont beaucoup moins lourdes que les images en .JPEG ou en .PNG par exemple. Convertir ses images avec un outil comme CloudConvert est donc plus que bénéfique pour améliorer le chargement d’une page.
  3. Les images sont mal dimensionnées : il n’y a pas d’intérêt à mettre une image dans une grande résolution si sa résolution maximum n’est pas affichée. Veillez à redimensionner vos images pour éviter de rallonger le temps de chargement de la page.

2) Prévoyez des espaces dans le code du site pour les grands éléments

Souvent, dans le code HTML d’un site, l’espace pour les grands éléments comme les images ou les bannières publicitaires n’est pas prévu. Cela provoque des décalages de mise en page et a un impact sur le CLS.

Pour résumer, plutôt que de simplement placer l’image sans trop réfléchir, vous devez prévoir quelle place l’élément va prendre et lui attribuer un width et un height explicites.

Par exemple, cette image en HTML n’a pas de width et de height explicites :

<img src= »exemple.jpg » alt= »Exemple d’image sans width ni height explicites »>

Tandis que celle-là, oui :

<img src= »exemple.jpg » alt= »Exemple d’image avec des dimensions explicites » width= »500″ height= »300″>

3) Ne négligez pas la version mobile d’un site

Si les critères sont identiques sur smartphone et sur ordinateur, Google a tendance à être bien plus sévère sur les Core Web Vitals pour les premiers.

La raison étant que Google prend en compte que les vitesses de connexion ainsi que le fait qu’il y a moins de place sur mobile rend la navigation potentiellement plus compliquée. Il s’agit donc de faire particulièrement attention à la version mobile de votre site.

Autrefois, Google utilisait une API pour définir si un site chargeait correctement ou non sur mobile. Ceci étant dit, celle-ci a tendance à donner des informations incorrectes et va disparaitre de la Search Console en décembre 2023.

Pour qu’un site soit optimisé pour smartphone aux yeux de Google, vous devez donc suivre les mêmes recommandations disponibles dans leur documentation, mais aussi faire attention à quelques détails comme :

  • la taille des textes,
  • la distance entre les liens,
  • le fait que les boutons ou les liens soient suffisamment grands pour être cliquables.

Comment vérifier si mon site respecte les Core Web Vitals ?

Le meilleur moyen pour savoir si votre site respecte les Core Web Vitals, c’est d’utiliser PageSpeed Insights. Cet outil gratuit développé par Google permet de scanner une URL et de vous donner dans les grandes lignes les éléments qui posent problèmes pour l’ergonomie et la vitesse de chargement d’une page.

N’oubliez toutefois pas que cette liste n’est pas exhaustive et que l’algorithme de Google change régulièrement. Par exemple, d’ici à mars 2024, le FID sera remplacé par l’INP.

Qu’est-ce que l’INP (Interaction to Next Paint), future métrique de Google en 2024 ?

L’INP — ou Interaction to Next Paint — fonctionne plus ou moins de la même manière que le FID (First Input Delay) à l’exception qu’il mesure toutes les interactions pendant toute la durée d’utilisation d’une page.

La différence par rapport à avant, en 2024, c’est que les performances de votre page devront rester stables durant toute sa durée de vie.

Demandez un audit SEO à notre agence

Pour s’assurer qu’un site respecte les prérogatives de Google, il y a de très nombreux éléments à prendre en compte et les Core Web Vitals ne sont qu’un élément parmi temps d’autres.

paf! s’occupe de nombreux projets dans une grande variété de domaines d’activité et peut vous aider à travailler tous les aspects du SEO, de l’optimisation technique à la création de contenu de qualité.

Crédits : Image par Adrian0597 de Pixabay

This site is registered on wpml.org as a development site. Switch to a production site key to remove this banner.